Essai sur la classification des sciences, par M. Goblot

Titre

Essai sur la classification des sciences, par M. Goblot

Statut

Année de publication

Périodique de publication

Volume

7

Pagination

325-346

Type d'intervention

Champ Scientifique

Acculturation

Non

Référence bibliographique

  • Cournot

Commentaire référence bibliographique
  • Au moment de commenter la division systématique des sciences dans la classification de Goblot, Milhaud présente le principe fondamental de la classification de Cournot :

    « Il reste à dire quelques mots de la division systématique que présente M. Goblot dans chaque domaine : science abstraite et pure, et science concrète et appliquée, celle-ci comprenant d’ailleurs une partie spéciale, une partie descriptive et une partie historique, et se complétant par un ensemble d’arts pratiques. En fait, notre auteur suit ici l’exemple de Cournot, de Comte et même de Platon. Cournot insiste beaucoup sur l’opposition de l’histoire et de la science théorique. Cette opposition se rattache à une idée directive de sa philosophie, à sa notion du hasard. On sait qu’à ses yeux la qualité de fortuit reste liée à un phénomène, quelle que soit notre connaissance de ses causes, lorsque celle-ci appartiennent à des séries indépendantes. D’où la nécessité de concevoir deux modes d’explication, le mode scientifique proprement dit, qui procède par la loi générale, et le mode historique, qui poursuit également l’enchaînement des faits dans l’espace et dans le temps, mais en laissant à chacun tout son intérêt individuel. » (Milhaud (1899), p. 344)

URL

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k110530/f325.image